Projet In The Dark – #3

‘CTRL+A’
‘Delete’

On repart de zéro.

Pourquoi?!

Le code que j’ai écrit est horrible. C’est simple de même.

Après 35 heures de travail, j’ai commencé à rencontrer des complications : d’abord un manque de perfomance (à première vue étonnant considérant que c’est un jeu en 2D qui pourrait tourner sur une patate), mais surtout des problèmes similaires à ceux que j’avais rencontré quand j’ai fait la démo. J’ai du me rendre à l’évidence : j’avais réécrit la démo, seulement en un brin plus organisée. Mais le code lui-même est probablement pire que celui que j’ai fait pendant la relâche (ce qui explique le manque de perfomance).

Pour faire simple, disons qu’au lieu de coder, je veux faire un mur de briques.Avec la démo, j’ai simplement entassé quelques briques ensemble. Ça fonctionnait, le mur n’était pas vraiment solide mais il l’était assez pour remplir ses fonctions de mur. Avec le vrai projet, je me suis dit que ça serait une bonne idée de rajouter du mortier pour que le tout reste en place. J’allais avoir beaucoup plus de briques après tout, était donné la taille du projet.J’ai donc trouvé un peu de mortier, et j’ai commencé à construire mon mur. Dans ma tête, je faisais un mur comme ça :

itd3-1.png

Mais je me suis rendu compte que je construisais plutôt un truc comme ça:

itd3-2.png

 

Voilà. Sans trop entrer dans les détails, mes briques étaient difformes, pas vraiment organisées, et (je sais, ça parait pas trop sur l’image) mon mortier était mou.

J’avais le choix: soit continuer à bâtir par dessus mon tas de code immonde et au final de livrer un produit moyen, soit essayer de prendre toutes les briques une à une et de les remodeler puis de les replacer comme je pouvais dans le mortier, soit de recommencer un mur au complet. J’ai choisi la dernière option, mais cette fois, je vais avoir un plan détaillé. Pour vous donner une idée, le plan que j’avais au départ ressemblait à ceci (toujours dans la métaphore du mur de briques) :

itd3-3.png

Pas très utile comme plan si on veut savoir comment fonctionne le mécanisme du pont-levis.

Durant les cinq années pendant  lesquelles j’ai programmé, je n’ai jamais fait de plan détaillé de code – je n’en ai jamais eu besoin. Souvent, quand le programme est assez petit, on saute cette étape et on se débrouille tout de même très bien. Mais pour les plus gros programmes, c’est important de faire un plan. J’étais au courant de cette règle, mais je l’ai ignorée et j’ai surestimé mes capacités à improviser du code.

Pour les prochains jours (et peut-être semaines, je ne sais pas), je travaillerai exclusivement sur le plan du code, jusqu’à ce que je sois satisfait. Je me donne un bon trois semaines pour le faire.

Over.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s