Le problème des soldes Steam

J’ai un problème avec Steam, ou plus particulièrement ses dernières soldes.

Ou encore plus particulièrement, le « Jeu des Monstres ».  Avant que je commence à me plaindre, voici un petit résumé de la chose.

Au début de cet été 2015, Valve présentait une fois encore ses soldes annuelles d’été sur sa plateforme de téléchargement Steam. Ces « Steam Sales », ces événements majeurs pour les joueurs et les développeurs, sont souvent accompagnées par un système temporaire conçu pour motiver les joueurs à acheter – par exemple, les cartes à échanger, qu’on pouvait revendre et bien sûr échanger avec les autres joueurs, et qui étaient obtenues à chaque tranche de 10 $ d’achat. Durant les soldes précédentes, la communauté pouvait aussi voter pour que certains jeux soient soldés à travers un système de votes. À chaque 12h environ, 3 ou 4 jeux étaient présentés sur le magasin et les joueurs votaient pour les jeux qui’ils souhaitaient voir soldés.

Cette année, les cartes sont toujours présentes, mais le système de votes disparu, et a laissé sa place à un mini-jeu nommé « Jeu des Monstres », dont voici, grossièrement, le fonctionnement : Le jeu est massivement multijoueur, et à la fin d’une période déterminée, la communauté doit avoir obtenu un nombre X de points dans le jeu pour déverrouiller des offres spéciales sur certains jeux durant la prochaine période de temps déterminée.  Le jeu consiste à cliquer sur des ennemis pour leur infliger des dégâts, et ce jusqu’à ce qu’ils meurent. Alors, le joueur obtient des points qui vont s’ajouter au total de points de la communauté (grossièrement, encore une fois).

Ça se résume à « clic clic clic > points > soldes > repeat ».

Si vous lisez ceci, vous avez probablement entendu parler d’un petit jeu nommé « Clicker Heroes ». Ce jeu gratuit est très simple : vous devez cliquer sur des monstres pour les tuer et amasser de l’or, pour pouvoir tuer les monstres plus rapidement, pour pouvoir amasser plus d’or, et ainsi de suite. Selon moi, c’est un jeu abrutissant, qui prend le joueur pour un imbécile*. Il n’y a aucune stratégie, aucune tactique, aucun défi intellectuel ou physique -sauf peut-être celui de cliquer à une vitesse de malade, ce qui devient vite, avouons-le, répétitif assez rapidement. Si vous enlevez les stimulations visuelles et auditives du jeu, il perd tout de son attrait. Je ne veux pas dire ici que tous les jeux devraient pouvoir être bons sans stimulation visuelle et auditive, loin de là! Prenez n’importe quel bon jeu d’horreur, ou en fait n’importe quel jeu où l’immersion est un facteur clé, et vous verrez que la stimulation sensorielle est extrêmement importante.

Clicker Heroes
Clicker Heroes

Cependant, ces stimulations sont construites autour de mécaniques intéressantes, et servent à les renforcer. Dans « Clicker Heroes », les stimulations visent à motiver le joueur à cliquer de nouveau, sans aucun autre but.  Si l’on enlève les stimulations sensorielles dans « Super Mario Bros. », c’est à dire que si on le dépouille totalement visuellement et on le rend muet, le jeu reste une expérience divertissante, car les mécaniques de base du jeu – sauter, courir, éviter des ennemis, etc – restent divertissantes. Si l’on enlève les stimulations de « Clicker Heroes », le jeu se résume à cliquer sur un bouton jusqu’à avoir une tendinite.

Bref, je n’apprécie pas tellement le jeu.

Cependant, je peux comprendre pourquoi certains gens y jouent. C’est tellement simple qu’on peut y jouer en même temps de faire autre chose – ex : attendre ton tour dans une partie de Civilization –  et ça donne un sentiment de progression vers quelque chose. Il n’y a donc pas que du mal à l’existence d’un tel jeu. Sa jouabilité est défendable. Mais bon, je m’étale un peu ici. Je reviendrais probablement à Clicker Heroes dans un prochain article, cependant. Passons à autre chose.

Le Jeu des Monstres
Le Jeu des Monstres

Là où réside le pépin, c’est que Valve a basé le « Jeu des Monstres » directement sur « Clicker Heroes ». Chaque joueur n’était pas obligé de participer pour avoir accès aux soldes, ce qui fait qu’un joueur pouvait très bien se passer de jouer et profiter des offres quand même (ce que j’ai fait après le premier jour). Alors quel est le problème ? Si je ne suis pas obligé de jouer, pourquoi me plaindre? On pourrait faire l’argument que pour que tous puissent avoir des offres, une minorité des joueurs doivent forcément jouer, et que le système pénalise donc cette minorité. Cependant, je pense qu’il n’est pas faux d’affirmer que la plupart des joueurs qui y jouent y jouent de plein gré, et cette minorité n’est donc pas pénalisée à proprement parler. Donc cet argument ne tient pas.

Alors, encore une fois, quel est le problème?

Steam est une plateforme immense. Avec 125 millions d’utilisateurs à travers le monde, c’est la plateforme de téléchargement et de vente de jeux la plus grande sur PC.  Steam a la capacité unique de pouvoir rejoindre bonne centaine de millions de gens. Le problème avec les soldes de cet été, c’est que Steam a utilisé cette capacité de manière décevante. Au lieu de proposer, via un jeu massivement multijoueur où des dizaines de millions de personnent s’allient,  des défis intéressants, Steam a simplement fait sa propre version de « Clicker Heroes »/ »Cookie Clicker » et s’est contenté de dire à la communauté « cliquez! go! ». On aurait pu voir des milliers de gens se concerter pour réussir un niveau difficile d’un jeu de stratégie, résoudre un puzzle complexe, faire tomber des hordes d’ennemis en jouant en équipe dans un FPS… Les possibilités sont nombreuses.

Essentiellement, je trouve dommage que Valve aie gâché cette possibilité de faire quelque chose d’intéressant avec leur capacité à rejoindre et unir plusieurs millions de gens. Au lieu de ça, Valve a proposé un jeu vide de stratégie et de mécaniques intéressantes. C’était la première fois que Steam proposait un jeu dans son système de soldes, et ce projet a le potentiel d’être très intéressant, réussi ou tout ce que vous voulez, mais pas si le jeu en question n’est pas lui même intéressant. C’est selon moi purement de la paresse de la part de Valve.

TL;DR: Je suis déçu que Valve aie intégré un jeu à la « Clicker Heroes » dans leur soldes d’été au lieu de faire quelque chose de plus intéressant avec leur capacité à rejoindre des millions de gens.

*Je ne dis pas que les gens y jouant sont des imbéciles, évidemment. Je dis que le jeu les considère comme tel, car il assume que le joueur est assez bête pour cliquer de façon répétée sur un bouton sans aucun autre but ou défi. Légère nuance ici.

Publicités